dimanche 7 juin 2009

archéologie

Louan aime les civilisations anciennes....


Cette activité n'est pas à proprement parler " montessorienne".


Néanmoins, elle est je trouve bien dans l'esprit et est la suite logique d'un travail de longue haleine autour de la prise de conscience du temps qui passe,qui a commencé vers ses 4 ans : poutre de la vie de Louan ( de la naissance à 4 ans), arbre généalogique, poutre du temps ( représentant une année de la vie de Louan).


A partir de 6 ans nous avons commencé à nous pencher sur l'histoire : naissance de la vie sur terre, dinosaures, antiquité ( les égyptiens, les romains), moyen-âge.

Cette année, cela fait deux fois que Louan tient à faire un retour en arrière au temps des égyptiens. Une fois pour son anniversaire au mois de Novembre, du coup, les invitations ont été écrites au calame sur un papyrus et nous avons "étudié" les hiéroglyphes. Les jeux d'anniversaire et la déco ont été inspirés par l'Egypte ancienne.


Et puis hier, Louan a retrouvé au fin fond de mes placards une boîte de jeu contenant un bloc de fouille dans lequel sont cachés des trésors égyptiens. Evidemment cette découverte l'a enthousiasmé et nous revoilà partis au temps des égyptiens, non plus dans la peau d'un scribe mais cette fois dans celle d'un archéologue.


Premier plateau : les fouilles



Dans les blocs de terre se trouvent enfouis quelques trésors égyptiens.....



Louan dégage une statuette avec beaucoup de précautions.....



Après un long travail, elle est enfin libérée de son carcan de terre !


Deuxième plateau : nettoyage



Dans une première eau et à l'aide d'une brosse à ongle, Louan nettoie la statuette.



Il verse l'eau salie dans un seau sous la table ( ce qui évite d'avoir à transporter la bassine pleine d'eau à travers la cuisine et de la hisser jusqu'à l'évier ). Ce petit truc limite les accidents.




J'ai bien dit limite les accidents, Florence qui joue avec les formes de terre et d'eau à côté, a renversé un peu d'eau de sa bassine de nettoyage à côté du seau. Ce n'est pas grave, la serpillère n'est jamais loin !



Après un premier nettoyage, la statuette ne livre pas encore tous ses secrets, les hiéroglyphes sont encore plein de terre.


Louan attaque donc un deuxième nettoyage plus minutieux avec une brosse à dents.


Après avoir correctement nettoyés les différents objets trouvés lors de nos fouilles, nous les mettons à sécher au four à 40° ( on peut aussi les laisser sécher plusieurs jours à l'air libre si on n'a pas de petit impatient chez soi).


Troisième plateau : restauration



A gauche on trouvera de la colle et un peu de poudre récupérée sur le lieu des fouilles. En mélangeant le tout, on obtient une pate servant à recoller des morceaux ou à boucher d'éventuels trous.

On laisse sécher, on ponce, puis on peint les objets.



On les exposera après s'être renseignés sur leur fonction, leur origine et leur nom.


La statuette est appelée Ushabti : on la trouvait dans les tombes des riches égyptiens

Le Cartouche contient le nom d'un pharaon écrit en hiéroglyphes

Le Scarabée est une amulette magique portée par les égyptiens


A l'issu de ce travail , Louan déclare : " c'est pas facile d'être archéologue, moi je ferai pas ça plus tard !"



Mais je lui demande si cela lui dit d'aller dans un musée pour voir ce que les archéologues ont retrouvé de l'Egypte ancienne : " Oh oui , ça j'aimerai !"


Bon ! Je crois que le Louvre nous attend pour cet été ( du moins les antiquités égyptiennes !).

2 commentaires:

Vanessa a dit…

La poutre de la vie de 0 à 4 ans! Superbe idée (le reste est déjà en cours mais merci de nous les rappeler ici.)

Charlie a dit…

Encore une fois, c'est passionnant !!! Dis, tu veux être ma maman ?!!