dimanche 24 mai 2009

Petite leçon de courtoisie...... canine

Dans le domaine de la vie pratique, il existe ce que Maria Montessori appelle des "leçons de grâce et de courtoisie". Il s'agit de montrer à l'enfant comment se comporter quand on reçoit quelque chose ( dire merci), quand on demande quelque chose ( s'il te plaît), comment recevoir des invités, répondre au téléphone, se comporter au restaurant etc......

J'ai pratiqué vers les 2 ans et demi / trois ans de mes enfants et j'avoue que j'étais assez satisfaite.

Concrètement il s'agit, en passant par le jeu, de montrer aux enfants comment se comporter avec grâce et courtoisie. L'adulte n'impose pas de dire merci ou s'il te plaît. Il montre à l'enfant et l'enfant dispose. Comme toujours avec Montessori. Du coup l'enfant connaît les codes sociaux, prend plaisir à appliquer dans un contexte ludique puis applique naturellement dans la vie quotidienne quand il est prêt.

Cela faisait un moment que je n'en avais pas fait. La dernière leçon de courtoisie pour Louan remonte à 1 an ( comment appeler les pompiers) et pour Florence, je n'en ai même plus souvenir ....

Bref comme vous le savez, nous avons un nouvel habitant dans la maison.



Ce chiot est charmant mais il parle....... chien. Oh il connaît bien quelques vocalisations humaines genre assis, viens, non. Mais sa compréhension de nos codes est assez limitée.

Avec nous adultes, chefs de meute, tout se passe bien. Mais avec les enfants ( des chiots comme lui) c'est une autre affaire.... Surtout avec Louan, bien foufou comme le chien, du coup les crocs d'Eden ont tendance à mordiller son joli visage quand il se roule par terre, son poignet ou ses mollets quand il court....


J'ai tenté pendant 3 semaines d'apprendre à Eden la courtoisie humaine. Mais avec les enfants ça ne passe décidément pas. Eden ne comprend pas leur langage corporel souvent en totale contradiction avec leurs vocalisations. Ils disent "non", en riant, continuent de courir ou repoussent le chien ( tout cela pour lui n'est qu'invitations au jeu ). Il faut systématiquement que j'intervienne mais les enfants ne sont pas autonomes avec le chien. Pour le moment ça va, ce n'est qu'un chiot, les crocs sont aiguisés mais la mâchoire n'est pas puissante.... mais dans 1 an ? Il faut que les enfants soient capables seuls de gérer le problème car même si je surveille étroitement, le temps que j'intervienne en courant, le mal est déjà fait....


J'ai donc décidé de prendre le problème à l'envers et de donner aux enfants une leçon de courtoisie canine. Vous n'aurez pas de photos, vous comprendrez pourquoi.



Leçon de courtoisie canine

Matériel : aucun

Intérêt : apprendre aux enfants à parler chien ! ( et éviter les morsures, sauts intempestifs et autres inconvénients canins)

Présentation :
inviter les enfants : " Aujourd'hui, j'aimerai vous montrer comment vous comporter quand Eden vous embête pour qu'il arrête de jouer. Vous êtes d'accord ?"

Bien. Disons que je suis Louan et que Louan est Eden. Louan se met à 4 pattes. Florence et Louan ( moi donc) jouons dans le jardin au ballon. Eden veut jouer, il nous court après , nous mordille, saute. Louan ( moi) crit "non" mais il continue de courir, rit et s'amuse. Eden continue aussi, il veut jouer. Il attrape le t-shirt de Louan. Louan tire pour qu'Eden lâche. Eden trouve le jeu rigolo, il tire de son côté encore plus fort pour voir qui va gagner à ce jeu. Eden lâche, Louan tombe. Eden est ravi, il a gagné, il va jouer à mordiller Louan et à se rouler par terre !!!! C'est super pense le chien, quel jeu génial. Louan est mordillé et vexé, énervé après son chien. Vilain chien pense-t-il !



C'est ce qui se passe quand vous jouez n'est ce pas ? "oui répondent les enfants en choeur mais nous on ne veut pas, on lui dit non mais il continue."


Alors maintenant, on va rejouer la même scène mais Louan ( moi) va parler chien.


Quand Eden me saute dessus, et me court après, je fais la statue, je regarde vers le ciel et je ne dis plus un mot en croisant les bras ( pour qu'il ne mordille pas les mains). S'il continue quand même je lui tourne le dos. Eden comprend que je ne veux pas jouer. Je n'ai plus besoin de le repousser ou de crier car en langage chien ça veut dire " joue avec moi". C'est pour cela qu'il continue.


Vous avez compris ? "oui"


Allez, moi je suis Eden maintenant ( hé oui, vous pouvez rire, les enfants ne s'en sont pas privés). Montrez moi que vous ne voulez pas jouer avec moi en langage chien ! Je cours après Louan, puis après Florence, jusqu'à ce que les enfants fassent les bons gestes. Les enfants y jouent entres eux ( ben voui, courir à 4 pattes à 33 ans , ça va 5 minutes !!!!)

Maintenant, les enfants, vous saurez dire à Eden d'arrêter en langage chien. Quand il voudra jouer avec vous et que vous ne voulez pas, ou bien si sa façon de jouer ( en mordillant) ne vous va pas, vous ferez la statue en croisant les bras et en regardant le ciel, sans parler, puis vous lui tournerez le dos.


Depuis cette leçon de courtoisie canine, les enfants savent parler chien. Et Eden comprend ses petits maîtres.


Voilà comment une bonne partie de fous rires en famille permet d'éviter t-shirt déchirés, mains lacérées et visages griffés. Pourquoi n'y ai-je pas songé plus tôt !!!!



Mais un chiot c'est aussi des moments de tendresse et de complicité ! L'essentiel pour vivre ensemble en harmonie, c'est de se comprendre !!!! Eden doit apprendre à parler " humain" mais nous aussi devons apprendre à parler " chien".


1 commentaire:

lalalere a dit…

merci pour cette belle leçon !